Quels sont les bénéfices d’une alimentation végétarienne ?

Vous avez déjà sûrement entendu parler du régime végétarien, vous avez peut-être des membres de votre entourage qui suivent ce type d’alimentation, vous êtes peut-être vous-même végétarien : selon un sondage d’opinions mené en 2017, plus de 5% des Français seraient végétariens, et un tiers de la population « flexitarienne », c’est-à-dire végétarienne occasionnelle. A l’heure où les études se multiplient sur ce nouveau mode de consommation, nombreux sont ceux pour qui le végétarisme est encore une notion floue. Petit zoom sur les bénéfices pour la santé d’une alimentation végétarienne.

Quels sont les bénéfices d’une alimentation végétarienne ?
Photo : ©Jill111/pixabay

1. Une diminution des risques cardiovasculaires

En France, plus d’un quart de la population consomme plus de 500 grammes de viande rouge par semaine. Il a été démontré par plusieurs études scientifiques que les consommateurs de produits carnés auraient une alimentation plus pauvre en fruits et légumes et, de ce fait, pauvre en fibres. Dans le cadre d’un régime végétarien, ce sont au travers des légumes secs et des céréales que les individus s’assurent un apport en protéines végétales optimal.
Des chercheurs canadiens ont mené une étude visant à évaluer l’impact d’une alimentation végétarienne sur le contrôle du cholestérol. Il s’est avéré qu’un apport plus faible en produits carnés abaisse le taux de cholestérol total, mais principalement de LDL-cholestérol, considéré comme étant le mauvais cholestérol. Un apport en poissons chez un patient adepte du régime pesco-végétarien permettrait, quant à lui, d’assurer un apport de qualité en acides gras polyinsaturés, à savoir les oméga 6 et les oméga 3 dont les effets protecteurs pour le système cardiovasculaires ont été démontrés.

2. Une amélioration du contrôle du diabète de type 2

Le diabète de type 2 est une pathologie qui apparaît généralement chez les personnes de plus de 40 ans, malgré le fait qu’il existe des cas d’adolescents et de jeunes adultes touchés en France. Une alimentation adaptée en glucides est donc nécessaire pour réguler les taux de glycémie et limiter la sécrétion d’insuline par notre organisme. Dans le cadre d’un régime végétarien, la proportion d’aliments à index glycémique bas et riches en fibres permet un meilleur contrôle de la pathologie. Une étude américaine menée sur un panel d’individus diabétiques a tenté de mettre en évidence la relation entre végétarisme, végétalisme et diabète. Les résultats de l’étude démontrent une incidence positive du régime végétalien, et par conséquence, du régime végétarien, sur le contrôle du diabète de type 2.

3. Une meilleure gestion du poids

C’est à nouveau grâce à la richesse en fibres de l’alimentation végétarienne que l’on observe sur le long terme une meilleure gestion du poids. En effet, parmi leurs multiples vertus, notamment sur la glycémie, les fibres jouent un rôle essentiel sur l’absorption des nutriments énergétiques, à savoir les protéines, les lipides et les glucides. Elles aident à réguler leur assimilation lors de la digestion. Les fibres permettent aussi de contrôler l’appétit. Au contact de l’eau, les fibres gonflent et prennent donc plus de volume dans notre tube digestif. Ainsi, la sensation de satiété arrive plus rapidement, ce qui permet de limiter nos apports à chaque repas. Elles limitent aussi les envies de grignotages entre les repas, souvent synonymes de prise de poids.
La consommation de viande, et notamment de viande rouge, est également incriminée dans une prise de poids sur le long terme, de par leur richesse en acides gras qui plus est, saturés. En revanche, dans le cadre d’un régime pesco-végétarien qui autorise la consommation de poisson, il est recommandé de consommer du poisson à chair blanche, moins riches en lipides, parfaitement adapté pour une gestion du poids optimale.

Les bénéfices d’une alimentation végétarienne sont donc nombreux : cependant, sont encore à l’étude les réels impacts d’une telle alimentation sur l’apparition de cancers, notamment colorectaux. Il est donc primordial de garder une alimentation équilibrée et adaptée à ses besoins pour maintenir son corps en bonne santé.

Laissez un commentaire

Seuls les membres peuvent commenter. Mais bonne nouvelle : vous pouvez nous rejoindre gratuitement !

Rejoindre Club Carotte
Delphine Vallantin
Delphine Vallantin
Diététicienne-Nutritionniste investie et déterminée à élargir son domaine de compétences, Delphine Vallantin, 23 ans, s’est lancée dans des études de pâtisserie il y a 1 an dans le but d’allier ses deux passions : la santé et la gastronomie. Ainsi, à l’heure actuelle, elle apprend les fondements de la pâtisserie française tout en continuant d’aider les personnes désireuses de rééquilibrer leur alimentation. Le but ? Prouver que pâtisserie et bonne santé ne sont pas ennemis, mais qu’il existe bel et bien des moyens d’allier les deux sans complexe.